Jardinage et journaling en pleine conscience


Pour ce 4ème article du Cercle des 4 Carnets notre fil conducteur sera le développement personnel.

Ces derniers mois j’ai eu un petit passage à vide. Je me suis posée beaucoup de questions concernant ma vie et mon avenir. Je voyais bien que la routine dans laquelle j’étais entrée ne me correspondait plus. J’ai pris conscience qu’il était grand temps de reprendre le contrôle. J’avais envie de redevenir maître de moi-même et de ma vie.

art journaling et jardinage en pleine conscienceJe ne sais pas si c’est une question d’âge ou de génération, mais je constate tout autour de moi que cette envie est de plus en plus présente et assumée. On ne veut plus faire de boulots qui n’ont pas de sens, même s’ils rapportent. Et ça concerne beaucoup les cadres qui ont besoin de donner plus de sens à leur vie.

C’est pendant que je me cherchais que j’ai commencé à pratiquer le yoga et la méditation. Je sentais que j’avais besoin d’aide pour retrouver des sensations que j’avais oubliées.
N’y connaissant rien j’ai commencé par quelques livres et podcasts.
Petit à petit j’ai élaboré ma propre routine et mon carnet m’a été d’une grande aide. Il m’aide à me motiver et à suivre mon assiduité.art journaling et jardinage en pleine consciencePar la suite j’ai découvert la pleine conscience dont voici la définition Wikipédia :

« L’attention juste ou pleine conscience consiste à ramener son attention sur l’instant présent et à examiner les sensations qui se présentent à l’esprit, comment elles apparaissent, comment elles durent quelque temps, et comment elles disparaissent. Cette pratique permet de se rendre compte de façon directe si une sensation est quelquefois permanente ou bien toujours impermanente. Par la suite, le pratiquant va aussi examiner la matière (en particulier le corps), les perceptions, les habitudes mentales positives ou négatives, la conscience, comment toutes les choses apparaissent, comment elles durent et comment elles disparaissent. L’observateur reste neutre et silencieux (le « silence mental ») en examinant l’apparition et la disparition des sensations agréables, neutres ou désagréables, sans juger, sans chercher à retenir la sensation agréable ni à rejeter la sensation désagréable. »

J’ai très vite eu envie d’essayer de combiner la pleine conscience avec une autre de mes passions : le jardinage. Et là ce fut une révélation ! La pleine conscience et le jardinage ça va très bien ensemble. Je redécouvre le jardinage comme je ne l’avais encore jamais pratiqué !
Des sensations que je n’avais pas expérimentées, ou plutôt que je n’avais pas pris la peine de ressentir. Aujourd’hui j’essaie de vivre les plantes avec plus d’intensité, quand je les touche, quand je les sens et même quand je les regarde.
Souvent je vais simplement m’assoir sur l’herbe et laisser venir les sensations, les odeurs, le souffle du vent sur le visage…

art journaling et jardinage en pleine conscience

Depuis quelque temps je suis passée au Traveler’s Notebook et je consacre un carnet entier à toutes ces choses qui me font du bien.
Au début je faisais le tracking de mes séances de yoga et méditation et de mon humeur pour vérifier si ces pratiques avaient réellement un impact positif sur moi. Et c’est le cas, ça marche bien sur moi et maintenant que j’en suis convaincue j’ai arrêté ce tracking.

Dans mon carnet je suis mes plantes et les événements les concernant. Mais il ne faut pas le confondre avec mon carnet de jardinage où j’ai les fiches d’identité de toutes mes plantes et leur suivie complet. Et bien plus encore. Dans ce carnet je recueille des poèmes et des textes que j’aime lire et relire quand je suis entourée de nature. Et quand l’inspiration me vient, j’écris des haïkus ou je dessine. Donc on peut dire que je fais aussi de l’art-thérapie.

art journaling et jardinage en pleine conscience

art journaling et jardinage en pleine conscience

art journaling et jardinage en pleine conscience

Et vous ? Est ce que vous pratiquez des activités de développement personnel ? Si oui, utilisez-vous des outils particuliers ? Je débute et je cherche un maximum d’infos et de conseils.


Le Cercle des 4 Carnets #4 

art journaling et jardinage en pleine conscience

Plan with Ady / minimal.plan / Powa Caro de la Papet’


Matériel utilisé :

Carnet Traveler’s Notebook Olive Edition – Les carnets TN sont disponibles dans la boutique. 

”Signature”

4 Comments

  1. 5 avantages de la procrastination : petit éloge de la flemme - Minimal.Plan 26 avril 2018 at 08:00

    […] with Ady / Powapowa / Journaling Addict / Caro de la […]

  2. The hidden benefits of procrastination - Minimal.Plan 26 avril 2018 at 11:49

    […] with Ady / Powapowa / Journaling Addict / Caro de la […]

  3. Caro de la papet' 26 avril 2018 at 16:45

    Génial ! J’adore l’idée de vivre chaque chose en « pleine conscience » et c’est vrai que le jardinage pour ça doit être riche en sensations ! Je ne le pratique pas, mais je crois que j’adorerai ! 😉

    1. Karolina 28 avril 2018 at 17:18

      J’ai hâte d’avoir plus d’espace pour pouvoir pratiquer encore plus ! Je rêve de mon futur jardin rempli d’érables de tous les couleurs 😁

Leave a Reply