Comment débuter un bullet journal ?


Vous êtes nombreux à avoir récemment découvert le bullet journal et vous avez envie de commencer le votre.
Mais à force de vous balader sur internet et de voir tous ces magnifiques carnets, vous vous sentez perdus.

Je vais essayer de vous faire un guide « comment débuter un bullet journal », le plus simple possible et qui s’adresse aux gens qui ne savent pas par où commencer.

1 – Se poser les bonnes questions

Est-ce que j’ai déjà l’habitude de noter des choses (RDV, notes, idées…) ?

  • Si oui : C’est un bon début 🙂
  • Si non : En avez vous envie ?
    • Si oui : Ouf ! Vous êtes toujours au bon endroit 🙂
    • Si non : Le bujo n’est pas fait pour vous… 🙁

Est-ce que j’utilise déjà des carnets et/ou agendas ?

  • Si oui : Ça va être facile pour vous 😉
  • Si non : En avez vous envie ?
    • Si oui : Ouf ! Vous êtes toujours au bon endroit 🙂
    • Si non : Le bujo n’est pas fait pour vous… 🙁

De quoi vais-je parler dans mon bullet journal ?

Ici, la réponse est complètement libre. L’idée est d’essayer d’estimer la fréquence à laquelle vous utiliserez votre bujo.

2 – Choisir le bon matériel pour débuter un bullet journal

Comment bien débuter un bullet journal.

 

Je pense que c’est l’étape la plus importante. Ce n’est pas évident de choisir un carnet qui vous accompagnera pendant plusieurs mois.
Pour la taille du carnet il n’y a pas de règle, mais pour un carnet qu’on souhaite emmener partout ça va se jouer entre le format A5 ou A6.
Tout dépendra de la taille de votre sac ou sacoche, ça ne sert à rien de prendre un très grand format si on ne peut pas l’emporter aisément avec soi.

Comment bien débuter un bullet journal.
Leuchtturm1917 A5 et A6

La marque : sans aucune originalité je vous recommande très chaudement les carnets Leuchtturm1917.
Ces carnets sont de très bonne qualité, disponibles dans différentes tailles, avec un grand choix de couleurs et surtout ils existent en pointillés  😀 
Ah ! Les pointillés ! Je ne connaissais même pas cette réglure avant de découvrir le bujo… Et depuis que j’ai essayé, je l’adore ! Alors je vous conseille vivement de donner une chance aux pointillés (il est possible de télécharger, sur printablepaper.net, des pages pointillées pour tester avant d’acheter un carnet entier).

Comment bien débuter un bullet journal.
Leuchtturm1917 A5 – Pointillés

Il va de soi que vous pouvez prendre une autre marque ou sans marque ! Vous pouvez même optez pour un autre type de carnets comme les midori ou les X17. Les midori et les X17 sont des carnets composés de plusieurs cahiers qu’on peut remplacer à sa guise. Mais très souvent les midori sont en cuir… je ne suis pas fan… 

Comment bien débuter un bullet journal.
X17 A6 – 3 carnets
Comment bien débuter un bullet journal.
X17 A6 – 3 carnets

Une fois le carnet choisit il vous faudra de quoi écrire. Là encore, il n’y a pas de règles ! J’aime écrire avec des stylos-feutre, mais aussi avec des stylos-plume, c’est selon mon humeur. Si vous n’êtes pas sûrs et que vous ne voulez pas prendre de risque, les stylos-feutre Faber-Castell ou Staedtler sont de très bonnes références.

Vous retrouverez les liens vers tous les produits dont je parle, à la fin de l’article.

Comment bien débuter un bullet journal.
Stylos-feutre et stylos-plume

Comment bien débuter un bullet journal.

3 – Se lancer dans l’aventure

Maintenant qu’on s’est posé les bonnes questions et qu’on a un carnet et de quoi écrire, il faut se lancer !

Et c’est là que vous êtes perdus ? Vous avez vu trop de bujo super impressionnants sur Pinterest ?

N’ayez plus peur ! Vous verrez, c’est indolore ! Un bullet journal peut être commencé à N’IMPORTE quel moment de l’année, pas besoin d’attendre 2017 ! Idéalement il faudrait le faire commencer en début de mois.

  1. Selon le carnet que vous aurez choisi il peut déjà y avoir une page de garde et un index. S’il n’y en a pas je vous conseille de laisser une ou deux pages pour faire votre page de garde (tout de suite ou plus tard) et environ quatre pages qui deviendront votre index.

    Comment bien débuter un bullet journal.
    Leuchtturm1917 – A5 – Index
  2. Utilisez ensuite une ou plusieurs pages pour créer votre calendrier mensuel. Vous pouvez vous inspirer d’un de mes précédant article : 10 modèles de pages mensuelles.

    Modèle de pages mensuelles pour le Bullet Journal.
    Cliquez l’image pour accéder à l’article
  3. Une fois vos pages pages mensuelles terminées, vous devrez vous décidez entre les pages hebdomadaires et les journaux quotidiens. Alors quelle est la différence ?
    • Les pages hebdomadaires prennent généralement une double page avec un format par jour déjà prédéfini. Il convient aux personnes qui ont plutôt des journées moyennement chargées. Vous pouvez vous inspirer d’un de mes précédant article : 10 modèles de pages hebdomadaires.

      Modèle de pages hebdomadaires pour le Bullet Journal.
      Cliquez l’image pour accéder à l’article
  • Avantage : vous pouvez prévoir plusieurs semaines à l’avance.
  • Inconvénient : moins flexible parce que les cases journalières ont un format prédéfini.
  • Le journal quotidien quant à lui n’a pas d’espace prédéfini. Il peut prendre quelques lignes comme plusieurs pages. Il convient plutôt aux personnes qui ont des journées plus ou moins chargées.
    • Avantage : la liberté de tartiner autant qu’on veut.
    • Inconvénient : impossible de prévoir plusieurs semaines à l’avance.

 

4 – Bravo ! Vous venez de commencer votre bullet journal !

Youhou ! Vous venez de débuter un bullet journal !
Maintenant vous pouvez réfléchir aux clés que vous allez utiliser. Celles de Ryder Carroll ou vos propres clés ? C’est comme vous le sentez, il faut juste qu’elles soient assez simples pour que vous puissiez les mémoriser rapidement.

L’idée est simple, un symbole par type d’entrée. Par exemple :

Comment bien débuter un bullet journal.
Cliquez pour agrandir

Il ne vous reste plus qu’à noter quelques tâches, RDV, événements…

5 – Routine

Quand allez vous utiliser votre bujo ? La dernière étape est de trouver une place pour le bujo dans votre routine quotidienne. J’ai pris l’habitude de faire un petit point quotidien et de préparer mes prochains jours le soir, quand je vais me coucher. Le lendemain il m’accompagne tout au long de la journée, je l’utilise même au travail pour avoir une vue des priorités ou pour prendre des notes en réunion.

6 – Félicitations !

Le bullet journal n’a plus aucun secret pour vous ! J’espère que vous n’avez plus peur 🙂
Maintenant que vous vous plus à l’aise, vous pouvez ajouter d’autres rubriques (collections, projets, check list…).

Le bullet journal et ses rubriques.
Cliquez l’image pour accéder à l’article

Lâchez vous !


Le matériel (Il suffit de cliquer sur l’image et vous serez redirigés directement vers l’article sur Amazon) :

Les carnets pour débuter un bullet journal :

Leuchtturm1917 A5 Pointillés
Moleskine A5 Pointillés
X17 A5 – 4 carnets en 1


Les stylos pour débuter un bullet journal :

Staedtler Pigment Liner
Faber-Castell PITT
Staedtler Triplus Fineliner

Pour aller plus loin :

Protégez votre carnet


13 Comments

  1. Intyale 23 octobre 2016 at 23:33

    Merci de partager avec nous ces astuces. J’ai déjà commencé le mien, grâce à plusieurs de tes articles. J’ai pris un leuchtturm 1917 A5 avec les pointillés (j’adore !!) et j’utilise un stylo plume et des stabilos de plusieurs couleurs. Pour le moment j’en suis ravie et je cherche plusieurs façon de le décorer à ma façon.

  2. armelle 9 novembre 2016 at 15:35

    blonde que je suis : je pensais qu’il s’agissait simplement de coller les pages imprimées sur les pages du carnet … du coup, vu mon coup de crayon, suis pas persuadée de faire aussi beau !!!

    1. Karolina 10 novembre 2016 at 11:53

      Bonjour Armelle,
      Il ne faut pas avoir peur. Je sais que c’est facile à dire, mais moi aussi j’étais impressionnée au début.
      Le plus dur est de se lancer !
      Courage ! Si ça te plait, tu y arriveras 🙂

  3. Armelle 9 novembre 2016 at 15:49

    Et comme j’ai découvert ton blog par hasard sur pinterest, j’irai encore plus loin dans ma blondeur : c’est super joli tout ça tout ça, mais en une phrase ou 2, pourrais tu m’expliquer à quoi ça sert exactement un bujo ??? c’est le résultat de la reproduction de l’agenda et du journal intime avec un soupçon de tableau ardoise de la cuisine où on note tout ? C’est ça en gros ? Et le principe c’est de tout faire tout seul c’est ça ? (Moui bon, en gros, je réclame un article pour les encore plus novice qui vanterait les mérites du produit, limite avec une vidéo expliquant comment ça marche exactement !!!!) Merci d’avance pour tes éclaircissements, ça me tente bien tout ça !!!!!

    1. Karolina 10 novembre 2016 at 11:59

      Bonjour Armelle,
      En gros tu as très bien résumé le concept du BuJo 🙂
      Il est vrai que cet article s’adresse surtout aux personnes qui connaissent déjà un peu le concept mais qui ne savent pas par où commencer.
      Il y a plusieurs vidéos sur internet, mais les meilleurs sont en anglais (si tu es à l’aise avec la langue de Shakespeare, je peux te conseiller quelques liens, n’hésite pas).

  4. Amélie 2 janvier 2017 at 07:32

    Bonjour ! Le Bujo,c’est pas fait pour moi, mais comme je me lance dans le conseil en organisation personnelle, évidemment ça me parle ! J’ai lu des tonnes d’articles sur le Bujo, et celui-ci est vraiment bien détaillé pour pouvoir se lancer. Je te cite sur mon bog : https://amelieorable.com/2016/12/29/agenda-bujo-planner-que-choisir

    1. Karolina 5 janvier 2017 at 10:17

      Super ton article !
      Merci pour le clin d’œil.

  5. Sylvie F-W 19 janvier 2017 at 19:57

    Merci pour toutes ces idées.
    Cela fait 3 jours que j’ai commencé, et j’en suis à la page 12 (février compris)
    Pour ma part, étant en retraite, j’ai prévu les gardes de mes petits-enfants.
    Je pensais que c’était plus difficile que ça de faire des « to do list » mais j’en suis au
    n° 46 !
    J’ai opté pour une vision hebdomadaire … je verrai à l’usage
    Bon j’y retourne
    Douce soirée

    1. Karolina 19 janvier 2017 at 23:23

      Salut Sylvie,
      Super ton idée des gardes de tes petits-enfants.
      Les to-do list ! Une fois qu’on plonge, on ne peut plus s’arrêter 🙂 On devient très vite addict 😉
      Je te confirme que c’est à l’usage que tu trouveras TA présentation. Et ce qui est le plus génial avec le bullet, c’est que rien n’est gravé dans le marbre. Tu pourras changer et améliorer tes pages autant que tu en as envie.
      Bon bujotage à toi !

  6. clara 7 février 2017 at 19:55

    Salut. Peut on remplacer le lechtturm 1917 pour un autre cahier ? Car je ne suis pas prête à dépenser environ 15€ juste pour un cahier … 😧

    1. Karolina 8 février 2017 at 15:37

      Bonjour Clara,
      Tu peux remplacer le LT1917 par n’importe quel autre carnet/cahier/classeur…
      Il faut surtout le choisir en fonction des feutres/stylos que tu veux utiliser.
      Le mieux et de faire quelques essais (quand c’est possible).

  7. nathalie moulin 14 mars 2017 at 09:44

    Coucou, je découvre votre blog , j’adore écrire et j’adore les agendas, les jolis carnets, les stylos ! J’ai commencé mon journal l’eté dernier, et depuis j’y note presque tout : recettes, liste de courses, rdv, mes envies etc . Je vais donc puiser quelques inspirations sur votre site ! merci beaucoup pour ce travail 😉

    1. Karolina 14 mars 2017 at 10:27

      Bonjour Nathalie,
      Merci pour les compliments <3
      J’espère que tu trouveras ton bonheur sur le blog !

      Belle journée à toi

Leave a Reply